Déménagement du centre culturel français de Hanoi

Les français qui vivent à Hanoi connaissent bien « l’Espace » de la rue Thang Tien, l’ancienne rue Paul Bert, la rue qui mène à l’opéra.

L’Espace, c’est le centre culturel français de Hanoi qui était à la fois un espace d’exposition, une salle de conférence, une médiathèque… Un haut lieu de la culture à Hanoi donc. Mais ces dernières années, le quartier s’est embourgeoisé et les prix de location se sont envolés. Le centre français ne peut plus suivre financièrement et l’ambassadeur de France a donc décidé de le déménager à quelques kilomètres de là (1), dans des locaux historiques mais plus modestes.

Certains regretteront de voir l’Espace quitter un bâtiment superbe, construit en 1927 pour la célèbre Imprimerie d’Extrême Orient, l’IDEO..


L’IDEO en 1951

L’IDEO fut l’imprimeur du Bulletin des Amis du Vieux Hué (BAVH), les 123 numéros publiés entre 1914 et 1945. Une impression compliquée, car les numéros possédaient des illustrations en couleur et de nombreux caractères chinois, choses pas si simple à imprimer à cette époque. C’est aussi l’incendie de l’imprimerie de l’IDEO en mars 1945 qui réduit en cendre le manuscrit du dernier numéro. Le BAVH est donc aussi lié à l’histoire de l’IDEO.

Faire un article sur l’IDEO est aussi une bonne raison pour mettre en ligne une affiche magnifique publiée dans les années 20 par le gouvernement général de l’Indochine pour encourager le tourisme le long du Mékong. Cette affiche a été imprimée par l’IDEO.


Affiche de propagande touristique publiée par le GG de l’Indochine. Source Pinterest

Mais revenons un peu en arrière sur l’origine de cette imprimerie. Elle est intimement liée aux frères Schneider, tous deux arrivés très tôt dans la colonie. Ils travaillent ensemble, mais chacun dans son domaine de compétence.

Ernest, l’ainé, né en 1843, est guidé par l’amour de la lecture. A Hanoi, il est libraire, papetier, vend des articles de bureau. Ses bureaux font aussi office de bibliothèque, offrant dès 1890 des centaines d’ouvrages en prêt.

François Henri, quant à lui, s’occupe de l’atelier d’imprimerie de l’administration, dès l’arrivée des français au Tonkin en 1884. Profitant des largesses de l’administration, il se met très vite à son compte. Il importe de France des machines modernes. Il devient très vite un expert reconnu en typographie, lithographie, reliure et gravure. La qualité de ses impressions est reconnue par tous et on le qualifie bien volontiers « d’artiste ». Durant toute la période française, la quasi totalité des ouvrages publiés en Indochine le seront par l’IDEO. François Henri est aussi un amoureux de la culture locale. Il est l’un des rares occidentaux à parler le vietnamien et a d’excellentes relations avec la population locale.


Carte colorisée de la rue Paul Bert et de l’IDEO (source internet)

Et notamment avec ses ouvriers. Car rappelons qu’il est parti de zéro à Hanoi et qu’il lui a fallu former tout son personnel. Il fut un patron qu’on qualifierait volontiers de « paternaliste » aujourd’hui. Il construit des logements pour eux, leur offre des lopins de terres à leur retraite. Il encouragea aussi certains d’entre eux à se mettre à leur compte, notamment en Cochinchine.

Il fut aussi le premier à utiliser le bambou pour l’élaboration de la pate à papier. Il crée dès 1893 une papeterie le long du lac de l’Ouest, qui utilise aussi les chiffons de la ville de Hanoi, dont personne ne sait quoi faire jusque là..

Mais c’est sans doute la création des caractères locaux, vietnamiens et chinois, qui est à mettre à son crédit. Tâche éminemment compliquée au vue du nombre des caractères, 8000 pour les caractères chinois !. C’est aussi un sujet sensible car pouvoir imprimer en Quoc Ngu, la nouvelle langue vietnamienne, faisait rêver les nationalistes et la possession des caractères était très surveillée.

L’imprimerie est d’abord construite rue du Coton puis rue Paul Bert, à l’emplacement de l’Espace. 125 ouvriers sont présents sur le site. L’imprimerie est très prospère, notamment grâce aux commandes publiques (le journal officiel de la colonie par exemple est imprimé là). Il imprime quantités de journaux. Il est meme éditeur de cartes postales. En 1898, F.H Schneider se construit une magnifique villa en bordure du lac de l’ouest. Cette villa existe toujours (2).


Intérieur de la villa Schneider, photo prise en 2005

Si F.H Schneider décède en France en 1921, sa société continue de se développer. En 1926, la société décide de détruire les bâtiments de la rue Paul Bert pour y construire le bâtiment que nous connaissons aujourd’hui. C’est l’époque du boom économique de l’Indochine et la ville de Hanoi s’équipe de bâtiments à l’architecture très moderne, notamment des banques. C’est à l’architecte Trouvé que l’on doit la façade.
Mais les locaux sont vraiment trop petits et il est décidé de transférer l’impression sur l’ancien site de la manufacture des tabacs, 11.000 m2, dans le quartier Yen Phu, non loin de la rue Paul Bert. Dans cette nouvelle usine ultra moderne, on y imprime tout, et notamment des millions de paquets de cigarette et autres étiquettes de boites d’allumettes..

On n’entendra plus le bruit des rotatives rue Paul Bert. La, sont conservés les bureaux, une librairie sans doute la mieux fournie de tout l’Extrême-Orient, et un salon de lecture. 500 personnes travaillent pour l’IDEO en 1932.

La suite de l’histoire ne m’est pas connu, mais on peut imaginer que l’imprimerie changea de mains en 1955. Le batiment de l’ancienne rue Paul Bert ne semble pas avoir souffert pendant les décennies qui suivirent.

Mais on sait néanmoins que c’est jacques Chirac qui inaugura les locaux de l’Espace en 2003, lors du congrès de la francophonie au Vietnam.

Presque 20 ans après, l’histoire change à nouveau de direction.

(1) : nouvelle adresse au 15 rue Thien Quang, district Hai Ba Trung District
(2): voir mon site belleindochine.free.fr
http://belleindochine.free.fr/VillaSchneider.htm

Sources :
– Le Monde Colonial Illustre, 1929, Gallica,
Le_Monde_colonial_illustré___1929ImprimerieOrientHanoi.pdf
– L’Eveil Economique, 1932, Gallica,
LÉveil_économique_de_lIndochine___Ideo1932.pdf
– Site internet https://www.entreprises-coloniales.fr/inde-et-indochine.html,
– Le Courrier du Vietnam: interview de l’ambassadeur de france au vietnam

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *