Différences culturelles

Il y a quelques temps déjà, j’avais fait un dessin où l’on voit notre célèbre héros bondir d’une des urnes de la citadelle de Hué, tout surpris du spectacle qu’il voit.

Ce qui est de l’humour pour moi, ne l’est pas forcement pour les vietnamiens. L’une de nos amies y voit « un garçon sans doute ébouillanté sortir précipitamment d’une urne ». Elle est choquée par ce dessin, d’autant plus qu’une urne est un objet sacré qu’on se doit de respecter.

Les dessins humoristiques ne sont pas habituels au Viêtnam, comme sans doute dans de nombreux pays. Cela nous renvoie à l’affaire des caricatures diffusées par Charlie Hebdo.

Croire que ces dessins peuvent être acceptés et compris par le monde entier est une grossière erreur. Beaucoup de gens ne voient que le sens primaire de ces dessins et ont le droit d’être légitimement choqués.
Un autre exemple, tout aussi révélateur. Celui de l’apéritif. Personne en France ne peut imaginer que la plupart des peuples ignorent cette pratique repandue chez nous. Et pourtant ! lorsque j’étais dans une école internationale (pour adulte !) aux philippines, j’ai voulu organiser un apéro pour mon départ. Il m’a fallu beaucoup d’énergie pour expliquer aux asiatiques ce qu’était un apéro et les convaincre d’y assister. Au Vietnam, on s’assoie pour boire un café ou alors on prend un repas tous ensemble. Mais papoter autour d’un verre, passant d’une personne à l’autre, debout la plupart du temps, c’est une habitude qui n’existe pas ici.

Tout ca pour dire que les différences culturelles sont légions et que les peuples, quels qu’ils soient, doivent faire preuve d’humilité, de compréhension et de respect mutuel. C’est le charme de la vie en société, version mondiale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *