La rivière des « parfums »

Apres plusieurs années passées à Hué, il était temps de savoir pourquoi la rivière des parfums portait un tel nom.. Si je n’ai pas porté attention plus tôt à cette appellation, c’est qu’au Vietnam, les noms sont souvent tres poétiques, sans rapport nécessairement avec la réalité. C’est le cas avec les prénoms. Ici, les filles portent des noms de fleurs, de pierres précieuses, d’éléments naturels ou de qualités féminines supposées. Pour les garçons, ce sera des adjectifs d’intelligence, de robustesse etc..


La fierté du bonze devant « ses » acorus…

Pourtant, pour la rivière des parfums, cela proviendrait vraiment de la senteur parfumé d’herbes qui poussaient sur les berges, des acorus.

L’histoire (ou la légende..) est liée à celle de la princesse vietnamienne Huyền Trân qui, au début du XIV éme siècle, épouse un roi Cham. Ce qui permit d’ailleurs ensuite au Dai Viet (ancien Vietnam) d’élargir son territoire vers le sud, mais c’est une autre histoire.. Bref, le couple arrive un jour le long de la rivière en bateau et pose le pied sur une berge riche en acorus. Cette herbe si parfumée donnera son nom à la rivière..

Encore fallait-il retrouver cette herbe !

Et c’est chose faite, dans la pagode Khánh Vân, dans le quartier Kim Long. Là, un bonze s’est pris de passion pour cette herbe et la « cultive » avec amour.. Il nous explique que l’herbe pousse sur des pierres sur lesquelles elle s’accroche facilement. Elle ne pousse que dans l’eau. Plusieurs variétés existent, un peu partout en Asie, mais celle de Hué est bien-sur unique !


Ma femme réussit à obtenir quelques herbes et la lourde pierre qui s’y rapporte!

Bien sur, cette herbe a des propriétés de médecines traditionnelles, mais je préfère ne pas m’aventurer sur ce terrain

De nos jours, des initiés vietnamiens viennent à la pagode pour essayer d’obtenir quelques plans.. ils mettent cela ensuite chez eux et adorent deviser autour, en buvant un bon thé..
Avec nostalgie..

Le bonze nous dit que l’herbe existe encore le long de la rivière, mais près de sa source. Un endroit difficile d’accès. La rivière fait environ 40km de longueur, mais un barrage, à 10km de hué, a sensiblement modifié les paysages. Voila quand même un prochain motif d’excursion !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *