L’école Jeanne d’Arc de Hué

C’est encore une page qui se tourne pour le Hué d’autrefois avec la destruction courant 2022 des derniers bâtiments historiques de ce qui fut l’institution Jeanne d’Arc, première école des filles de la ville.


Les bâtiments de l’ecole avant leur destruction

On doit la construction de cette école à la congrégation des sœurs de Saint Paul de Chartres, très active en Indochine. Les sœurs sont arrivées à Hué en 1893, à la demande de l’Evéque Mgr Gaspar. C’est plus spécifiquement à Sœur Isaac que l’on doit la création de l’école. Sœur Isaac passa d’abord quelques années au Japon puis arriva en Cochinchine ou elle fit un court séjour. Elle rejoint ensuite, en 1897, la Sainte Enfance de Hué, orphelinat situé dans le quartier Kim Long. Elle fonda quelques années après l’institution Jeanne d’Arc en plein centre de la ville et en devint la supérieure. Nous sommes alors en 1910. Les bâtiments qui viennent d’être détruits furent construits sous son impulsion et inaugurés en 1931.

L’institution Jeanne d’Arc fut créée peu avant la création de la paroisse dont on peut voir l’église juste en face. En fait, la paroisse a été créée en 1911 et la construction d’une première église démarra à partir de 1914. Du fait de la guerre, elle ne sera terminée qu’en 1918. Entre temps, c’est un bâtiment de l’institution qui servit de chapelle, d’ailleurs essentiellement fréquentée par les français. Il faut rappeler que la rive droite de Hué était très peu peuplée à cette époque, quelques bâtiments officiels et de grandes maisons coloniales, le tout entouré de rizières.


L’ancienne chapelle

L’école Jeanne d’Arc était la première école primaire de Hué pour les filles. C’était à la fois un internat et un externat. D’autres bâtiments furent construits par la suite, en raison du succès de l’institution. Un pensionnat pour les jeunes filles vietnamiennes fut inauguré dans les années 20. Dans les années 40, il semble que l’école primaire était mixte, mais que le collége était réservée aux filles. La rue s’appelait rue Courbet à cette époque, l’Amiral Courbet étant celui qui bombarda les forts de Thuan An (15km de la ville sur la cote) en 1883 pour faire pression sur le pouvoir royal afin d’obtenir la liberté religieuse…


En 1939, la reine Nam Phuong est venue faire une visite officielle à la Sainte Enfance, à Kim Long

L’église des « français » prendra le nom de Saint François Xavier en 1922 sous l’impulsion du missionnaire et curé François Lemasle (Mep), qui deviendra en 1937 évêque.

Sœur Isaac est décédée le 3 mars 1934 après avoir passé 36 ans à Hué. Elle venait de célébrer ses noces d’or, 50 ans de vie religieuse..


L’ecole Jeanne d’Arc vers 1925

L’institution Jeanne d’Arc a été transférée au gouvernement vietnamien après 1975. C’est devenu un lycée mixte qui s’appelle Nguyen Truong To (3 rue Nguyen Tri Phuong). Etonnement, la chapelle est restée en place jusqu’à sa destruction, sans modification du bâtiment.


On distingue dans cette vue prise du haut de l’hotel Imperial en 2014 toute l’école. A cette date, existent encore d’autres bâtiments anciens, reliés par un passage couvert. Au fond, l’église Saint Francois Xavier. A droite, une école qui fut autrefois l’école primaire Chaigneau puis lycée des Français plus tard

Une page facebook existe et regroupe des anciens élèves nostalgiques de leurs années d’étude dans cette école.

Sources: Mep sur gallica

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *