Miroir aux alouettes: devenir infirmière …

Beaucoup de jeunes Philippines s’engagent dans des études d’infirmières, avec l’espoir de décrocher à l’issue un travail à l’étranger. Hélas, les rêves du départ se transforment vite en désillusion…
D’abord parce que la demande d’infirmières Philippines dépend complètement du bon vouloir des pays de destination. La chute drastique des postes offerts depuis 2 ans a obligé les jeunes diplômés (3 ans d’étude) a se reconvertir.
Ceux qui s’accrochent doivent faire une année de stage en hôpital. Sans relation, vous ne pourrez pas y accéder. Cerise sur le gâteau, votre année de stage sera non rémunérée…. En réalité, il faut payer pour pouvoir obtenir une place de stagiaire..

Sarah, en stage depuis 1 an dans un hôpital de Cebu, non rémunérée

Pour celles qui décrochent un poste localement, les salaires de départ sont faibles, de l’ordre de 7 à 8000 pesos, soit 120 euros environ par mois.

Dans l’école d’anglais où je suis, la plupart des profs ont des qualifications d’infirmières. Cela ne les empêche pas d’être d’excellents profs, mais beaucoup sont amers et critiques vis à vis de ceux qui les ont poussés à faire ces études…

Commentaires 2

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *