Quoi de neuf à Hué ?

La plus belle réalisation de l’année est sans contexte la promenade sur la rivière des parfums. Longue de plus de 2 km, partant de la nouvelle académie de musique (ancien terrain de l’école Pellerin) et allant jusqu’au pont Truong Tien (ancien pont Clemenceau).
Cette passerelle fait partie d’un projet imaginé par le Corée du sud. Actuellement, une promenade est presque achevée sur l’autre rive.


Le nouvelle promenade, devant l’ancien cercle nautique

Il est aussi prévu de construire un port de plaisance pour les nouveaux bateaux de croisière qui circuleront sur la rivière. Ce port sera situé sur le terrain de l’ancienne brasserie Huda, au bout de la rue Nguyen Sing Cung.

Sur le plan touristique, il est à noter la construction actuelle d’un terminal international pour l’aéroport de Hué. L’objectif est d’attirer les touristes japonais, coréens et, dans une moindre mesure, de chine en vol direct. Une stratégie qui fut très profitable à Danang.

Et pour attirer ces touristes asiatiques, la mode est à la construction d’hôtels haut de gamme. Le Senna Hôtel (ancien nom de la province de Hué du temps des français) vient d’ouvrir presqu’en face de la boulangerie française. Pas de chance, le cadre est gâché par la construction au fond du jardin d’un autre hôtel très haut et très moche… L’hôtel Green Hotel, non loin de la gare, a été complètement « désossé » pour faire place à un hôtel 5 étoiles « Silk Path Grand hôtel », pas encore ouvert malgré de longs mois de travaux. Est-ce un plus pour la ville ? Pas sur le plan architectural en tout cas.


Vue d’une partie de la fondation Le Ba Dang

2019 a vu aussi naitre la fondation Le Ba Dang à quelques kilomètres de Hué, sur la route qui mène au tombeau de Khai Dinh. Le Ba Dang est un artiste vietnamien qui a vécu une bonne partie de sa vie à Paris. Le cadre de cette fondation est magnifique : un très beau jardin et un bâtiment digne des meilleurs architectes du monde. Dommage que le prix d’entrée soit si cher…

Dans la citadelle de Hué, les travaux d’embellissement continuent. La reconstruction du palais Kien Trung, détruit en 1947, est en cours. Ce palais fut construit par le roi Khai Dinh et servi d’appartements à son fils Bao Dai et la reine Nam Phuong. Les arènes ont aussi été restaurées.

Sur le plan commercial, 2019 fut l’offensive de l’enseigne de superettes Vinmart pour s’implanter aux quatre coins du Vietnam, en payant à prix d’or les loyers. Plus d’une vingtaine de supérettes se sont implantées en ville et dans la périphérie. Il y a sans doute un manager français à la tête de ces magasins, car on trouve de la bière belge, des cornichons (les vietnamiens ne les connaissent pas…), du fromage etc.. Et des produits bio. Le tout à des prix très élevés pour la clientèle locale. Depuis, avec 140 millions de pertes à fin septembre 2019 pour 950 millions de CA, l’enseigne a été cédée à un autre groupe vietnamien, Masan…


Une supérette Vinmart dans la rue Chi Lang

Les 4 nouveaux cinémas sont à présent ouverts au public. Lors de la 1er journée de la sortie du film à sucés tourné à hué « mat Biec », nous étions 10 dans une immense salle, un samedi soir..

La mode des cafés est toujours d’actualité. Les expressos ont remplace les cafés filtres. On note aussi l’ouverture de nombreux spa.

Si une petite maison coloniale a été démolie dans la rue Ly Thong Kiet, il est à noter la belle mise en valeur d’une maison coloniale au sein de l’hôpital de Hué pour rappeler la date de création de cet hôpital, 1894. Cette maison va devenir courant 2020 un petit musée.


La maison rénovée de l’hôpital de Hué

L’hypermarché local, Big C, permet de recenser les nouveautés. Les yaourts de la marque True Milk au durian (sau rieng), à l’aloé vera, au the vert, à la noix de coco sont délicieux. De même que le lait à la noix. Des produits qu’on verrait bien sur nos tables françaises !
On trouve d’ailleurs au Big C de plus en plus de produits français, comme les pommes, les biscuits, les produits laitiers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *