Quoi de neuf à Hué en 2022/2023 ?

Apres presque 3 années d’immobilisme (relatif) à cause du Covid, la vie a repris à Hué.
On pouvait craindre un net appauvrissement des gens en raison du Covid, mais non, l’argent a continué de couler à flot… Cependant 2023 est moins favorable. L’inflation, surtout sur les fruits et légumes, pèse sur le pouvoir d’achats des familles. La hausse des taux d’intérêt et du cout des matériaux de construction impacte le secteur du bâtiment. Les prix du foncier baissent, comme en France. Mais c’est surtout la baisse des exportations de produits textiles et de chaussures qui pèse sur la croissance économique. On parle de 250.000 emplois détruits dans le textile depuis le début 2023.


La baignade ou les activités aquatiques restent la grande nouveauté née durant le covid!

Sur le plan touristique, les touristes locaux ont afflué en 2022 et avaient largement compensé les touristes internationaux. Mais l’année 2023 est plus calme et les touristes étrangers se font encore attendre. Ces derniers ne représentent que 2/3 de leur nombre de 2019.

L’un des changements le plus visible est la location de tenues royales un peu partout autour de la citadelle. C’est un énorme succès et donne un petit coté rétro à la ville.


Touristes locaux en tenue d’autrefois…

On va vu aussi le long de la rivière la location gratuite de vélos mais en ce début d’année 2023, le service a disparu. Espérons que cela revienne vite.. En revanche, le cercle nautique, haut lieu créé par les français, a été rénové. Un bel endroit à redécouvrir le long de la promenade en bois de la rivière. La ville encourage aussi les bâtiments le long de la rivière à enlever les grilles d’enceinte. Une bonne idée dans un pays ou il n’y a pas de dégradations gratuites.

Dans la citadelle, les travaux continuent, avec la reconstruction du palais Kien Trung et du palais Thai Hoa. Mais l’humidite et la saison des pluies ne permettent pas de garder en l’état les restaurations faites ces dernières années. Même la porte d’entrée principale, la porte Ngo Mon, voit déjà la laque de ses boiseries tourner au rose… Autour de la citadelle, d’impressionnantes destructions de bâtiments pour dégager les remparts.

Dans le quartier touristique, on notera le succès du bar Tavet qui séduit les jeunes vietnamiens : tables basses, mobilier en bois, musique forte.. À défaut d’originalité, le bar et ses extensions font le plein chaque week-end, quand les rues sont piétonnes.

Les bords de la rivière s’embellissent toujours, avec la continuation des voies sur berge pour piétons et cyclistes, notamment pour aller à la pagode Thien Mu. L’ile Da Vien a été transformée avec succès en jardin public.

Un nouveau pont est en construction au niveau du quartier kim long. A suivre !

Du coté du quartier « francais », la rue Hai Ba Trung a été complètement refaite et devient une rue piétonne le week-end.


Déplacement d’un bâtiment dans la pagode Dieu De avec vérins hydrauliques

La grande nouveauté de cette année 2023, c’est l’arrivée des taxis électriques. L’unique constructeur vietnamien, Vinfast, a besoin d’un marché local solide pour pouvoir rayonner à l’étranger. Sa stratégie est la même qu’en chine: lancer sa propre flotte de taxi pour séduire les éventuels clients. Ici, pas d’aides de l’état, alors l’électrique est très en retard.

Ces taxis « SM Xanh » offrent de nouvelles formules pour les touristes, par exemple 30 euros pour 6 heures de disponibilités, ce qui permet de visiter les lieux les plus célèbres de la ville.. Voir leur apps.


Les taxis électriques, reconnaissables à leur couleur unique… (photo source internet)

Sans surprise, on voit de plus en plus de voiture, mais la nouveauté est le succès des Peugeot! Apparues il y a quelques années seulement, les voitures tricolores représentent plus de 2,5% de part de marché au Viêtnam en 2022 (10.000 exemplaires vendus)..
Le nombre de voitures commence à poser problème sur la question du stationnement. Il n’y a aucun parking d’envergure en ville et les rues, peu larges, ne sont pas faites pour ca.


Reconstruction en cours du palais Kien Trung dans la citadelle. Il fut détruit debut 1947. Photo prise en aout

En 2022, on a vu la translation d’un bâtiment d’une pagode sur une dizaine de mètres. On nous annonce un autre déplacement pour 2024, une maison historique de la rue Le Loi.

En ville, on notera la croissance exponentielle des lieux de ventes des « bubble tea » (thé aux perles). On note aussi un énorme succès pour les « ca phe muoi », les cafés salés. Une recette à base de lait concentré sucré, de café et de crème un peu salée. Un salé-sucrée très bon pour ceux qui n’ont pas peur des calories.. On les vend à 15kd, soit 0.70 euros.

Un nouveau pont de plusieurs kilomètres est aussi en construction pour rallier les lagunes du nord et du sud, le long de la mer.

On notera aussi l’ouverture d’un petit musée d’antiquités de style éclectique chez Cocodo, rue Ham Nghi. Il s’agit d’une collection privée, fruit de plusieurs années d’acquisitions.

L’attrait des vietnamiens pour les plats japonais ne se dément pas. On voit s’ouvrir de plus en plus de restaurants japonais. Si vous venez visiter le Viêtnam, profitez-en pour manger des sushis, c’est bon et beaucoup moins cher qu’en France !

Grace à notre ami richard, Hué a la chance d’avoir des concerts de jazz toutes les semaines ! Le mercredi et le vendredi soir, à l’hôtel Indochine.

En 2024, on nous annonce l’ouverture d’un grand centre commercial a capitaux japonais AEON, ce qui sera un vrai changement dans le commerce local.. A suivre !


Aménagement d’un parc sur l’ile Da Vien (ancien nom ile du roi), source photo vnexpress

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *