Rats des champs, rats des villes…

On trouve au marché de Sadec des petits rats vendus pour être mangé ! Mais les rats des champs n’ont rien à voir avec ceux des villes, puisqu’ils sont nourris … au riz. Au temps des français, des récompenses étaient offertes pour la capture de ces rongeurs, qui dévoraient jusqu’à 10% de la récolte. La capture des serpents – dont les chinois raffolent – a été interdite il y a quelques années au Vietnam, afin de limiter justement la prolifération des rats dans les rizières.

Quant aux rats des villes, ils sont nombreux et rares sont les jours ou je n’en vois pas….

Les trophées des chasseurs de rats, vers 1930 :

Commentaires 1

  • bonjour,

    bonne année 2008.
    bravo pour votre blog et ses superbes photos.
    dans vos commentaires concernant sadec, vous dites qu’il y a beaucoup de francophones.
    je n’en ai jamais croisé, les deux fois où je suis allée à sadec.
    je serai intéressée d’en rencontrer quelques-un, car je retournerai à sadec en avril, rendre visite à ma famille biologique (que j’aie retrouvée en 2006).
    merci

    hoàng

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *