Vietnam : et le Covid revient ..

Ce 25 juillet, le Vietnam s’apprêtait à fêter 100 jours sans nouveaux cas de Covid ! Un succès mondialement reconnu, une grande fierté pour les autorités et un grand soulagement pour la population. Cette réussite s’était faite au prix d’une fermeture très rapide des frontières et une mise en quarantaine extrêmement rigoureuse des contacts avec les cas avérés.

Hélas, le compteur s’est arrêté à 99 jours. Un cas s’est déclaré à Danang, ville de 1,1 millions d’habitants, puis plusieurs autres dans la même ville, principalement dans les hôpitaux de la ville. Immédiatement, 80.000 touristes locaux furent évacués de la ville, et des quartiers entiers mis en quarantaine. Tous les moyens de transports avec la ville ont été stoppés net.


Les grands moyens pour chasser le virus ! (photo vn express)

La patient zéro a fait l’objet de toutes les attentions, mais impossible de comprendre comment il a été infecté. Une filière illégale de franchissement de la frontière avec la Chine a depuis été identifiée, mais il semble que le cas zéro ne provienne pas de cette source de risque potentiel.

Depuis, une vingtaine de nouveaux cas est déclarée quotidiennement, tous liés à l’infection de Danang. La situation est moins favorable que la 1ere vague d’infection : l’actuel virus est plus contagieux.

La ville de Danang s’est soudainement « éteinte ». Tous les commerces inutiles ont du fermer. Le port du masque est bien sur obligatoire. Et cette semaine, d’autres mesures drastiques se sont mises en place. Des coupons ont été fournis aux habitants. Ils n’ont le droit d’aller au marché qu’une fois tous les 3 jours (une réelle épreuve pour les vietnamiens !).

La traçabilité est maximum. Parmi les 80.000 touristes évacués le premier jour, 3000 personnes ont été identifiées comme n’ayant pas remplies leurs obligations déclaratives. Ils s’exposent à des sanctions pénales.


Une affiche de prévention (« en cas de toux, de fièvre.. rendez vous immédiatement dans un centre de soins »)

Et à Hué ? Aucun cas pour le moment, et c’est tant mieux ! la ville est redevenue très calme, les gens âgés restant chez eux et les transports avec les autres villes étant interrompus..

A ce jour et depuis le 25 juillet, on déplore 477 cas de covid, 24 morts, 172.000 personnes en quarantaine dont 30.000 dans des centres fermés.

Ajout : il a fallu 1 mois pour éradiquer la 2eme vague du covid. A fin aout 2020, il n’y a plus de cas local de covid au vietnam.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *