Les voleurs ont la vie dure !

En allant faire quelques courses au supermarché du coin, j’ai eu la surprise de voir à l’entrée un panneau d’affichage avec une bonne quarantaine de photos. C’est le tableau de chasse des vigiles. On y voit les personnes qui se sont fait prendre. Pour l’occasion, on les a remis en situation, avec les produits dérobés et l’endroit ou ils étaient caches. Chaque individu tient une pancarte avec le mot « Voleur » en grand et les circonstances de la « prise ».  La photo que j’ai prise – discrètement – n’est pas suffisamment bonne pour distinguer les visages en pleur des gens…D’une manière générale, il n’y a aucun sentiment d’insécurité à Saigon et je n’ai vraiment pas l’impression qu’il y ait bcp de voleurs. C’est très tranquille ici.

Quand on va en prison, on doit payer sa nourriture : plus de 50 euros par mois. La encore, une véritable fortune. C’est peut être cela la dissuasion !

  voleur.1183602844.jpg

Concours d’entrée chez les séminaristes

Samedi dernier, plus de 200 postulants ont passé un concours pour rentrer comme séminariste chez les Dominicains. Langue étrangères (anglais ou français) et philosophie / culture vietnamienne. Seuls 4 candidats ont choisi le français (dont l’un de mes élèves). 3h30 d’épreuves… La sélection est dure et très peu seront retenus. Tous ont pourtant fait l’objet de recommandations de la part de leur communauté.

vitral.1182783340.jpg

Diplôme d’études ménagères

Savez vous qu’il existe ici un diplôme d’études ménagères ? La formation, a laquelle on accède sur concours d’entrée, est sanctionnée par un diplôme d’Etat. Les études dure trois ans, après le bac. Pas de garçon ici, mais 35 élèves par classes. Ces demoiselles y apprennent la couture, la broderie, la cuisine locale, l’initiation aux bonnes manières occidentales, la tenue d’une maison, la décoration, les langues étrangères… N’allez pas croire que ces jeunes filles se destinent toutes à un beau mariage. Elles sont très appréciées dans une multitude d’activités professionnelles. Certaines partent aussi à l’étranger. Il existait autrefois, du temps des français, le « Couvent des Oiseaux » à Dalat tenu par des religieuses. L’épouse du dernier empereur Bao Dai y avait fait ses classes. La tradition n’a finalement pas changée, communisme ou non !

 fdf.1182783134.jpg

Autre histoire de café…

On vient d’apprendre que le Vietnam s’était vu refuser des cargaisons de café dans les ports européen à cause de micro toxines qui contaminent le Robusta. Le Vietnam a planté dans les années 80 des milliers d’hectares de cafiers de type Robusta, plus résistant, comme son nom l’indique, à la chaleur et à une faible altitude. Il faut compter une production de 2,5 kilos par arbuste, soit 0,5 kilos de café torréfie… Au milieu des années 90, l’arrivée du Vietnam a fini par déstabiliser progressivement le marché mondial et a fait chuter les prix. Le Vietnam occupe a présent 58% de part de marché, et le robusta représente a lui seul, environ 25% du marche total du café. Le Robusta, plus amère, sert essentiellement au café soluble des distributeurs automatiques de café. Actuellement, en raison des micros toxines, les prix flambent (prix au kilo sur les marches internationaux = presque 2 USD) et ne sont pas prêts de baisser. Car la production du Vietnam va baisser inéluctablement. Le Vietnam est accusé d’avoir pousser a outrance les rendements de ses cafiers, de 3 fois supérieurs a ceux obtenus dans les pays traditionnels d’Amérique- Latine ou d’Afrique. La terre et les arbres sont épuises par la culture intensive, ici aussi…. Il parait que c’est la même chose pour l’ananas…

phanhiet-copie.1182646434.jpg

phanhietport-copie.1182646944.jpg

Les noix de cajou

La noix pousse en dehors du fruit, qui lui, n’est pas consommé. On ne mange pas la noix en l’état, car l’enveloppe noire brûle les lèvres. Les noix sont « grillées » par des procédés industriels, mais ce n’est pas terminé : il faut encore enlever l’écorce de la noix. Cette tache est manuelle car fastidieuse ; Elle constitue un travail d’appoint pour de nombreuses familles. Il faut « gratter » 10 kilos de noix pour gagner l’équivalent d’un euro….  Et ne rien perdre ! Les noix sont pesées avant et après et les déchets doivent etre conservées pour contrôle…

noixcajou.1182646284.jpg

cajou.1182646779.jpg