Le café filtre

cathedralenotredame.1182645245.JPG

Le café filtre individuel reste un grand classique au Vietnam. C’est tout un cérémonial aussi. Mettre du café, verser un peu d’eau pour bien stabiliser le filtre, puis verser le reste de l’eau, sans renverser le fragile équilibre des différentes pièces. Puis l’eau bouillante s’écoule lentement, très lentement dans un verre qui devient lui aussi vite brûlant. Bref il faut prendre son temps pour le déguster… A tel point que nos compatriotes sont souvent perplexes sur cette invention sans doute amené par les français lors de la période coloniale. Et souvent agacès par la lenteur du procèdè.

 filktre.1198677456.jpg

Le Bio Gaz

biogaz.1182613359.jpg

Voila une idée bien utile ! Ce procède, déjà ancien, est de plus en plus utilise dans les pays en voies de développement dans une version familiale. Le principe : produire du gaz (du méthane) à partir du compost en fermentation. Peu d’investissement, peu de technologie à déployer. Il suffit de faire une fosse hermétique, et de relier, par un tuyau souple, un réchaud à gaz et l’affaire est terminée. La fosse est alimentée par les déjections des porcs (dans le cas d’une porcherie). Le produit fini est dispersé sur les plantations ou autour des arbres, faisant office d’engrais. Cette technique, apparemment très en vogue en chine et en inde, est totalement écologique. Moins d’odeur, des économies de bois de chauffage, et moins de fumée dans les habitations lors de la mousson.   Pour plus d’informations, voir le site electrigaz.com  ou lebiogaz.info 

Faire la sieste !

Lorsqu’on se promène dans les ruelles de Saigon, on est constamment tente de regarder à l’intérieur des habitations. Ce n’est pas difficile, puisque toutes les portes sont toujours ouvertes, et que toute la population vit quasiment dans la rue. Trois constantes : on y mange, on y fait la sieste et on regarde la TV toute la journée. Toute la famille vit par terre, directement sur le carrelage, le plus souvent en position allongée. La sieste est permanente, les positions lascives. On somnole, on attend le temps qui passe, on regarde distraitement la TV qui reste allumé en permanence… Est-ce lie a la température ? Certes, il fait chaud, mais pas à ce point la ! Toute une population en position allongée, c’est curieux à voir….

A chacun son animal de compagnie …

Les asiatiques, et notamment les chinois, raffolent des serpents. Il n’est pas rare non plus de voir des serpents chez les particuliers. Rien de tel qu’une souris ou un rat pour les rassasier ! Sur la photo, on vient d’offrir au boa son déjeuner. Comme un chat qui aime jouer avec sa proie, le boa va attendre plusieurs heures avant de passer à table. Ensuite, il l’étouffera, le rendra « tout mou » puis l’avalera. Cela prendra plusieurs heures et je n’ai pas eu encore la chance de voir ce spectacle. Un boa, animal de compagnie ? Pas seulement : bien nourri, il pourra être vendu jusqu’à 11 euros le kilo ! Tout est bon : la chair, bien sur, mais aussi la peau pour la maroquinerie. Quelle chance en plus : il est inoffensif pour l’homme et les enfants de la communauté adore jouer avec.

Voyage au pays de la grande distribution….

Cherchant la diversité au pays du riz et des nouilles, je suis allé découvrir une nouveauté pour les vietnamiens : l’hypermarché a la française….La grande distribution alimentaire n’est pas totalement absente du Vietnam : Cora et Metro y sont depuis plusieurs années, Carrefour va s’y installer prochainement et Casino y possède 6 magasins. C’est donc dans le dernier ne du groupe Casino que j’ai décide d’aller. Un « Super C » ouvert a proximité du centre ville de Saigon. A vue de nez, 5000 mètres carres, ce qui n’est pas encore très grand. Ce nouveau magasin a pris la place d’un autre, qui a ferme par manque de succès….A l’extérieur, parking important pour les motos, mais seulement quelques places pour les voitures …. A n’en pas douter, cet hypermarché ne survivra pas à la révolution automobile… (suite…)