Catégorie «Vivre au Vietnam»

Cantho

Comment ne pas évoquer Cantho (prononcer « Cantheu »), capitale du delta ? Au fil des années, c’est devenu une ville de plus en plus moderne, avec ses avenues tracées à la hussarde et impersonnelles. Heureusement sans les immenses bâtiments officiels qu’on trouve a Mytho. Il y avait encore il y a quelques années des petits coins tranquilles ou l’on pouvait boire son café a l’ombre d’un arbre majestueux. Aujourd’hui, on a fait place nette pour les touristes, et les marchandes sont priées d’aller voir ailleurs. Alors, nous dirons que Cantho est surtout un point de passage pour démarrer une ballade sur les nombreux canaux des alentours. Aujourd’hui relier par des ferries, la ville de Cantho va bientot beneficier d’un pont, en construction. A noter que des bateaux rapides existent à présent pour rejoindre de nombreuses villes du delta, jusqu’à Camau.

 canthotandsport.1186543171.jpg

canthotranspoort.1186543198.jpg

 Vues « aeriennes » du delta et de la ville :

canthoaerien.1186544637.jpg

canthoaerien2.1186544724.jpg

J’ai quand même trouvé un endroit charmant. Situé au pied d’une maison ayant appartenue à l’Immobilière d’Indochine (CI), un petit restaurant sert tous les matins des petits déjeuners extras. En fait, menu unique : deux œufs au plat avec une sauce merveilleuse et un pain. C’est le rendez vous de tous les habitants du quartier. Le succès est tel que son propriétaire n’a pas besoin d’ouvrir ni le midi ni le soir.

petitdej.1186543116.jpg

Dans le registre des maisons coloniales, j’ai retrouvé une maison déjà vue en 2001 (les goutieres ont disparu depuis !). Appartenant au gouvernement, elle est toujours à l’abandon. Située en bordure de la rivière Cantho, elle jouit d’un cadre de verdure exceptionnelle, à 2km du centre ville. Elle se trouve a proximité d’un couvent des Sœur de la Providence. Aujourd’hui, un séminaire s’y construit a cote, la route est macadamisée et dessert un grand pont en construction pas loin… c’est bientôt la fin de la tranquillité !Je n’ai toujours reussi a identifier a qui appartenait cette maison, sans doute de fonction.

Lors de ma visite de cette demeure, ouvert à tous les vents, un couple s’aimait au 1er étage. N’est ce pas un jolie destin pour une maison qui finit sa vie ?

canthovillacoloniale.1186544566.jpg

Long Xuyen

Petite ville sur la route de Chau Doc. Située à proximité de Culao Gien.Des touristes prennent le bac pour aller faire du vélo sur une île voisine…J’ai bien aimé la couleur d’une pagode dont la façade était fraîchement repeinte.

Vu également une ancienne école cantonaise, avec inscription en français.

confucius.1186541899.jpg

confuciusdetail.1186541927.jpg

 

ecolecantonaise.1186541946.jpg

Rach Gia

Rien d’exceptionnel pour cette ville qui voit passer pourtant une bonne partie du riz du Vietnam. J’ai bien aimé pourtant cette gargote involontairement rétro.. (Dien Thoai Cong Cong signifie Telephone Public)

thienblog.1186474830.jpg

Vu également cette jolie maison en centre ville, tenue par un couple âgé ayant traversé une bonne partie du siècle dernier. Dommage de n’avoir pas pu communiquer avec eux. Le plan interieur de la maison est traditionnel, avec une porte de chaque cote de l’autel des ancetres.

 maisonco2.1186475019.jpg

maisonco1.1186474990.jpg

maisonco4.1186475070.jpg

maisonco3.1186475046.jpg

Vivre dans le delta – Tan Hiep

J’ai passé deux jours a proximité de ce village situé a 30 km de Rach Gia. Apres les accords de Genève, les américains ont semblent-ils investi beaucoup ici pour aménager des rizières et offrir aux réfugiés du nord 2000 m2 de rizières par famille. La zone est donc très catholique. Les vietnamiens du sud ont la réputation de vivre au jour le jour du produit de la terre ou des arbres fruitiers, alors que ceux du nord sont besogneux.

La culture du riz ne demande pas beaucoup de travail, dans la mesure ou les surfaces cultivées sont faibles.

tanhiep.1186473738.jpgtanhiep.1186473820.jpg lelongdescanaux.1186473863.jpgJoie de vivre :

 jeunes.1186473989.jpg

La famille chez qui je logeais :

 famillemy.1186474098.jpg

Pauvres grenouilles !

La récolte signifie aussi la chasse aux grenouilles ! C’est une véritable industrie ici. On place les piéges le soir et on les récupère le matin. Et çà marche à tous les coups ! Autant dire que j’en ai mangé des grenouilles, et pas seulement les cuisses !

grenouilleposepiege1.1186472745.jpg

grenouilleposepiege.1186472702.jpg

grenouille.1186472947.jpg

Récolte dans le delta

En ce moment, c’est la fin de la récolte du riz dans le delta. La terre est riche ici, et il y a trois récoltes par an. On commence a voir des petites moissonneuses batteuses chinoises dans les rizières. Sinon, les journaliers viennent du Cambodge ou des villes. La mécanisation est bien avancée pour la séparation du grain de riz brut avec la paille de riz. Celle-ci est brûlée sur place. Ce qui est formidable avec le riz, c’est qu’on peut prévoir très précisément la date de la récolte. Il n’y a pas d’incertitudes liées au temps. Une fois récoltée, on fait sécher le paddy là ou l’on trouve de la place : dans les cours des maisons, sur les routes …. C’est un jolie spectacle.

 moisson.1186471760.jpg

waterbuffalo.1186471814.jpg

batteuse.1186472064.jpg

 perefranciscain.1186472124.jpg